Sommaire

La percussion allie la vitesse de rotation et la frappe.

La perceuse à percussion est à utiliser sur les matériaux durs (la pierre, la brique, le béton léger, etc.) ; pas question de percer le béton vibré par exemple. Cela est du domaine du marteau perforateur.

La percussion est inutile si vous utilisez votre perceuse à colonne ou bien une mini perceuse, principalement réservées pour le travail de précision sur des matières tendres.

Le principe de la percussion

L'activation de la percussion permet la libération de deux « roues à dents » qui, en frottant l'une contre l'autre, vont transmettre une vibration au foret.

La cadence de frappe pour être efficace doit être élevée : 48 000 coups par minute.

Bon nombre de perceuses n'ont pas cette cadence mais cela est suffisant pour percer des trous jusqu'à 13 mm.

Il y a néanmoins quelques difficultés possibles pour maintenir le forêt en ligne vu la lenteur de perçage. Il est inutile d'essayer d'accélérer la vitesse de votre perceuse et/ou de forcer.

La puissance de la perceuse à percussion

Choisissez un modèle d'environ 600 W, cela est suffisant pour les travaux courants. De 800 à 1 000 W, elle vous sert pour les travaux intensifs mais ne peut percer les bétons durs.

Perceuse à percussion filaire

Perceuse filaire à percussion

Perceuse sans fil avec mèche à béton

Perceuse à percussion béton

La vitesse de la perceuse à percussion

Elle est très importante, il est bien d'avoir un variateur de vitesse électronique :

  • Il permet d'adapter la vitesse en fonction du matériau à percer.
  • Vous réglez la molette sur une vitesse lente pour amorcer le trou puis vous augmentez la vitesse lors de la pénétration du foret ou de la vis dans la matière.
  • Pas de dérapage et pas d'à-coups.
Lire l'article Ooreka

Le blocage en marche continu

Pour les travaux demandant de la profondeur, donc du temps, le blocage en marche continu est pratique.

Généralement le bouton poussoir est intégré à la poignée pour une libération rapide d'une simple pression.

Le mandrin

Il peut être à clé ou auto-serrant, à choisir en 10 mm et 13 mm pour être adapté à tous les types de travaux, courants et plus intensifs.

Lire l'article Ooreka