Sommaire

Contrairement au modèle électrique qu’il suffit de brancher sur le secteur, le marteau piqueur hydraulique nécessite une centrale hydraulique. Sur ce point, il se rapproche du modèle pneumatique. Il s’agit d’un engin efficace de démolition, qui peut aussi bien perforer le béton ou l’asphalte que la roche. Pour cette raison, il est utilisé par de nombreux professionnels, mais aussi parfois par des artistes, tels que les sculpteurs.

Caractéristiques du marteau piqueur hydraulique

Un marteau piqueur hydraulique se compose de 2 éléments indissociables, qui sont l’outil de perçage lui-même et la centrale hydraulique.

Marteau piqueur hydraulique

Le marteau piqueur hydraulique a la forme d’un cylindre creux pour permettre au piston (ou impacteur) de coulisser. Sur la partie haute du corps se trouvent des poignées et, en partie basse, on connecte l’accessoire adapté aux travaux envisagés. Son poids varie entre un peu plus de 5 kg jusqu'à plus de 30 kg pour les équipements lourds.

La fréquence de percussion s’exprime en coups par minute et indique le nombre de fois où le burin va percuter le matériau pendant 1 minute ; elle donne donc une indication sur la capacité de l’engin à démolir tel ou tel matériau. 1 500 coups par minutes est une bonne moyenne

La force de frappe quant à elle s’exprime en joules. Plus son nombre est élevé et plus ça tape fort, mais aussi plus l’engin sera lourd. Par exemple, un modèle de 5 kg aura une force de 20 joules environ, alors qu’un modèle de 10 kg aura le double de force de frappe.

Centrale hydraulique

C’est l’énergie qu’elle produit qui va être transformée en force pour frapper le matériau.

Les 2 parties sont connectées par des flexibles hydrauliques, qui permettent la circulation de l’huile.

Cette unité peut être alimentée à l’électricité, mais le plus souvent au diesel, ce qui lui permet une plus grande autonomie.

Lire l'article Ooreka

Précautions lors de l’utilisation d'un marteau piqueur hydraulique

Le marteau piqueur hydraulique n’est pas un engin anodin. Lors de la démolition, des éclats de pierre ou de béton ainsi que de la poussière sont projetés. Il est donc impératif de s'équiper de lunettes de protection et d’un masque.

Pour une meilleure stabilité, le port de chaussures de sécurité est vivement conseillé.

Bien que la tendance soit à la diminution des nuisances sonores, l’utilisation d’un casque anti-bruit est également nécessaire.

La centrale hydraulique doit être arrêtée lors du branchement au marteau piqueur. Il est, de plus, totalement interdit de connecter des flexibles endommagés.

La pression fournie par la source hydraulique, ainsi que le débit d’huile, doivent impérativement correspondre à celles recommandées par le fabricant du marteau piqueur.

Des consignes d’entretien sont généralement incluses dans la notice fournie par le fabricant, et il est impératif des les suivre. Elles imposent, entre autres, le changement d’huile dès que celle-ci change de couleur et le remplacement des joints au bout de 2 ou 3 ans.

Lire l'article Ooreka

Achat ou location d'un marteau piqueur hydraulique

L’achat d’un marteau piqueur hydraulique est un investissement très lourd, qui ne se justifie que si vous envisagez de faire de longs et gros travaux, ou si vous êtes un professionnel.

Dans le cas contraire, la location s’avérera sans aucun doute beaucoup moins coûteuse : environ 70 € par jour, y compris la centrale hydraulique.