Sommaire

Comme le trépan, le taillant ou les ciseaux à graver, la boucharde appartient aux outils du second œuvre du bâtiment, mais aussi au travail de la pierre. Autrefois manuelle, elle a évolué au cours des décennies et se présente maintenant sous différentes formes.

Boucharde : ses différents modèles

Malgré ses évolutions, les applications de la boucharde restent toujours les mêmes : frapper une surface irrégulière pour faire disparaître les plus grosses aspérités. Mais on utilise aussi une boucharde pour créer des aspérités sur une surface trop lisse ; cela peut se faire dans un but esthétique ou pratique, comme par exemple rendre une pierre anti-dérapante (marbre bouchardé, par exemple).

La boucharde peut se présenter sous la forme d’un marteau ou d’une roulette, mais elle peut aussi équiper des perforateurs pneumatiques, ce qui la rend d’une utilisation plus facile.

La boucharde du tailleur de pierre

Il s’agit d’un marteau équipé de 2 extrémités utiles : chaque face est équipée d’une plaquette interchangeable de 40 mm x 40 mm, comportant des dents de forme pyramidale, appelées aussi pointes-de-diamant.

Le nombre de dents va de 25 à 100 et il est choisi en fonction de l’effet désiré. La plaquette comportant peu de dents est utilisée pour un travail de dégrossissement, alors que celle avec 100 dents servira pour un travail de finition. Le marteau est tenu à 2 mains et vient frapper perpendiculairement la pierre à travailler.

Pour un utilisation plus facile, il est possible d’acheter des bouchardes à fixer sur un marteau électrique. Sous forme d’un monobloc ou sous forme composée (porte boucharde + boucharde), elle s'emmanche ainsi sur le marteau.

Selon le matériau à travailler, on utilisera des bouchardes acier ou carbure ; ces dernières sont beaucoup plus résistantes et peuvent être réaffutées.

La boucharde du cimentier

Il s’agit d’un rouleau pourvu d’aspérités régulières et fixé sur un manche télescopique ; le passage de ce rouleau sur du béton ou du ciment crée des motifs et permet d’obtenir un béton ou ciment dit décoratif. Il s’apparente au béton imprimé qui se réalise, lui, avec des pochoirs.

Les rouleaux sont généralement en résine de synthèse et permettent de reproduire l’effet d’une mosaïque ou des aspérités plus ou moins fines selon le nombre de pointes-de-diamant. Le passage du rouleau se fait, bien entendu, sur un support frais.

Lire l'article Ooreka

Précautions d’utilisation de la boucharde

Lors de l’utilisation d’une boucharde marteau, il est conseillé de s’équiper d’un système de protection auditive, casque anti-bruit ou bouchons d’oreilles.

D’autre part, les mesures de sécurité communes à l’utilisation de tout appareil électrique doivent être appliquées, dans le cadre de l’utilisation de toute boucharde montée sur marteau électrique perforateur.

Lire l'article Ooreka

Prix d'une boucharde

Tous les magasins de bricolage proposent aussi bien des marteaux boucharde que des bouchardes pour marteau perforateur. Ils sont généralement livrés avec des plaquettes standards mais vous pouvez acheter d’autres plaquettes correspondant à votre projet :

  • un marteau boucharde coûte environ 130 € et le prix de chaque plaquette varie de 12 à 20 € ;
  • pour une boucharde à emmancher sur un marteau perforateur, il vous faudra débourser entre 70 et 140 € selon la marque et le matériau.

Le prix d’une boucharde roulette manuelle s’élève à environ 60 € mais peut aussi se louer pour 10 €/jour.

Ces pros peuvent vous aider