Sommaire

Tout le monde connaît la perceuse, mais seuls les bons bricoleurs savent ce qu'est une carotteuse. Si l’on souhaite obtenir une finition soignée, on privilégiera l'utilisation de cet appareil plutôt que le perforateur ou le marteau piqueur.

Carotteuse : principe de fonctionnement du carottage diamant

La carotteuse permet donc de réaliser facilement des trous propres dans des supports tels que le béton armé, le ciment, la pierre...

Les trous obtenus ont des bords nets et permettent :

  • le passage de canalisations ou de gaines ;
  • la réalisation d’ouvertures ;
  • le prélèvement de matière, en géologie notamment.

Elle se présente comme une grosse perceuse en métal. Certains modèles sont portables et d’autres, compte tenu de leur poids, doivent impérativement être fixés au sol.

Le principe du carottage, appelé aussi carottage diamant, est d’exécuter des percements avec facilité et précision ; chose impossible avec tout autre outil. La précision est de l’ordre du millimètre et le perçage peut se faire horizontalement ou verticalement.

Compte tenu de l’échauffement lors du perçage, certaines carotteuses sont refroidies par eau. Les plus petits modèles, eux, sont refroidis par air. En cas de refroidissement à eau, il sera nécessaire de prévoir une arrivée d’eau avec un simple tuyau.

Lire l'article Ooreka

Critères de choix de la carotteuse

Il existe différents modèles selon l’usage que l'on va avoir de la carotteuse. Voici les critères à prendre en compte.

Le lieu d’utilisation

Si l’on souhaite effectuer un percement dans une maison habitée, on évitera le modèle à eau. Toutefois, on couplera alors la carotteuse avec un aspirateur, pour éviter la poussière.

Le diamètre des percements

Les modèles portables peuvent atteindre des diamètres de 200 mm environ, ce qui peut paraître largement suffisant pour le passage d'une canalisation, par exemple. Pour des diamètres supérieurs, il est nécessaire de se diriger vers des modèles plus importants, à fixer impérativement au sol.

Le voltage électrique disponible

Pour des carottages inférieurs à 500 mm, un outil fonctionnant en 220 V est suffisant ; au-delà, il sera nécessaire d’utiliser un modèle fonctionnant en triphasé 380 V.

Les systèmes de fixation de l’outil

La carotteuse, au cas où elle devait être fixée, peut l’être de différentes manières :

  • la méthode du chevillage, au sol ou au mur, permet d’obtenir le maximum de précision ;
  • des kits de fixation différents selon les types de support (béton, agglos creux,...) sont vendus par les professionnels : chevilles à frapper ou à expansion, tire-fond avec chevilles ;
  • L’utilisation d’un bâti, équipé d’un kit ventouse et d’une pompe à vide, peut être une alternative sur des surfaces lisses.
  • Enfin, l'utilisation d’un étai en aluminium permet de ne pas avoir à cheviller la carotteuse.

Carotteuse : précautions d'utilisation

Les premières concernent l'utilisateur de l’outil : il est impératif de se protéger avec des lunettes et des gants ; l’usage de chaussures de sécurité est aussi conseillé.

De plus, l'usage au milieu d'enfants, dans un espace encombré, sous la pluie ou auprès de produits inflammables est évidemment à proscrire.

Enfin, le stockage et l'entretien du matériel doit être fait régulièrement pour éviter tout risque d'électrocution ou de dommages.

Lire l'article Ooreka

Location ou achat d’une carotteuse

À moins de faire de gros travaux dans sa maison, la carotteuse n'est pas un outil très utilisé. Il parait sans doute intéressant de la louer pour vos travaux de carottage; cet outil se trouve chez tous les loueurs d'outillage :

  • soit en modèle portable pour environ 50 € par jour ;
  • soit le modèle sur bâti pour environ 100 € par jour.

Si toutefois vous souhaitez en acheter une, vous pourrez en trouver dans les principaux magasins d'outillage ; la fourchette de prix varie de 300 € à 2000 €.