Clé à choc pneumatique (boulonneuse)

Sommaire

La clé à choc, parfois appelée "boulonneuse" ou "déboulonneuse", est un outil de serrage et de desserrage largement utilisé tant par les professionnels que les particuliers bricoleurs. Surtout utilisée dans sa version pneumatique, la clé à choc (ou à chocs) a un fonctionnement partiellement différent de celui d'une perceuse-visseuse, ce qui permet sa remarquable efficacité pour des boulonnages puissants et/ou intensifs.

Qu'est ce qu'une clé à choc pneumatique ? Quelles sont les caractéristiques d'une clé à chocs à air comprimé, ses avantages et ses inconvénients ? Comment choisir et à quel prix acheter une clé à choc pneumatique ? Le point maintenant.

Clé à choc pneumatique : principe

La clé à choc est cet outil bizarre et bruyant que l'on connaît le plus souvent chez le garagiste qui l'utilise pour déboulonner facilement les écrous de la roue que l'on n'arrivait pas à dévisser.

Alors que l'action humaine ou celle de la visseuse imprime un couple continu pour entraîner en rotation la tête de vis, l'écrou ou le boulon, la clé à choc lui inflige des impacts multiples dans le sens de rotation choisi.

Une fois, la pièce débloquée par les secousses répétées, la clé à choc n'ayant plus à combattre de blocage, agit en continu pour finir de dévisser ou de visser intégralement l'assemblage.

Caractéristiques de la clé à choc pneumatique

Composition de la clé

Pour pouvoir infliger des chocs dans le sens de la rotation, puis tourner en vissage et dévissage, la clé à choc est composée d'outils de frappe et d'un rotor de rotation :

  • Le rotor de rotation : c'est une pièce en acier usinée avec des ailettes afin d'être entraînée en rotation par le passage de l'air comprimé que fournit un compresseur, auquel la clé à choc est raccordée par un tuyau d'air. Le rotor agit en continu dès que la manette de la clé à choc est actionnée, et son action s'ajoutera ou se substituera à la frappe.
  • L'impacteur : c'est une sorte de piston, qui est poussé par la pression d'air comprimé en sortie du rotor de rotation. Lorsque le rotor ne peut pas tourner car la pièce est bloquée, l'air comprimé passe directement dans l'impacteur qui, en arrivant en fin de course, ouvre une lumière (orifice) par laquelle s'échappe l'air comprimé.
  • Le ressort : compressé par la course du piston, le ressort se détend dès que la pression d'air comprimé s'est échappée par la lumière ouverte par le piston. Le ressort renvoie alors le piston dans la position de départ d'une nouvelle impulsion.
  • L'enclume : c'est la pièce basse qui reçoit le choc en fin de course du piston et qui transmet l'énergie cinétique reçue au carré porte-outil de la clé à choc.

Avantages et inconvénients de la clé à choc pneumatique

La clé à choc, qui existe aussi en version électrique, tout comme la clé à choc pneumatique possède des avantages et des inconvénients par rapport à d'autres outils de boulonnage :

± Clé à choc pneumatique

Par rapport à une visseuse

Par rapport à la clé à choc électrique

Avantages

Beaucoup plus de puissance puisque le couple de serrage d'une clé à choc dépasse souvent les 1 000 Newtons/mètre et atteint même les      2 400 Nm (> 240 Kgf), alors qu'une visseuse est souvent limitée à moins de 100 Nm.

La clé à choc pneumatique est plus puissante que la clé à choc électrique.

La clé à choc pneumatique est de maintenance aisée et d'entretien facile puisque l'air comprimé "nettoie" en permanence les mécanismes qu'elle renferme.

L'alimentation en air comprimé est sécuritaire par rapport à un outil électrique craignant l'aspersion et l'immersion (sur secteur ou à batteries) et dont les fils électriques (clé à choc électrique sur secteur) peuvent présenter un risque.

Inconvénients

Le bruit des chocs peut devenir gênant voire nocif si la clé à choc est utilisée intensivement sans protections auditives.

La possession initiale d'un compresseur correctement dimensionné est impérative pour utiliser une clé à choc pneumatique.

Choisir et acheter une clé à choc pneumatique

Critères de choix

Le choix d'une clé à choc à air comprimé se fait selon deux critères essentiels : l'alimentation en air et les outils pouvant être utilisés :

  • Consommation en air : selon sa puissance, chaque clé à choc réclame une certaine pression et un certain débit d'air pour pouvoir fonctionner au mieux. Il faut s'assurer avant l'achat que la clé à choc (ou le compresseur) sont dimensionnés pour travailler de concert.
  • Outillage : en règle générale, la clé à choc pneumatique est équipée d'un carré mâle sur lequel on fixe les douilles et embouts adaptés en taille et en profil à la pièce à serrer et à desserrer. Les tailles du carré de la clé et des embouts sont exprimées soit en millimètres (mm) soit en fractions de pouce (inch : 1/2 '', 3/8 ''….).

Prix d'une clé à choc pneumatique

À partir de 30 € environ on trouve déjà des clés à choc pneumatiques ayant un couple de serrage bien supérieur à celui d'une visseuse et suffisant pour la plupart des bricoleurs (autour de 300 Nm).

Un professionnel ayant besoin d'une capacité de serrage et de déboulonnage bien plus importante pourra trouver entre 100 € et 250 € des clés à chocs de plus de 1 000 Nm de couple.

Pour en savoir plus :