Sommaire

La lamelleuse, appelée aussi fraiseuse à lamelles, est la machine indispensable aux assemblages par lamelles ou chevilles plates.

Cet outil électroportatif permet d'effectuer de manière précise les rainures dans lesquelles seront introduites les chevilles plates ou lamelles d'assemblage avant collage, que ce soit dans les bois massifs et contreplaqués ou matériaux synthétiques. Ces rainures doivent être parfaitement creusées dans le chant ou le parement afin que les assemblages soient parfaitement ajustés donc durables.

Comment choisir une lamelleuse ? Où l'acheter ou la louer, et à quel prix ?

Caractéristiques des lamelleuses

Assez comparable à une meuleuse dans son aspect, la lamelleuse s'en distingue au niveau de son système de découpe. Au lieu d'être équipée d'un disque de meulage, la lamelleuse est munie d'une fraise à rainurer protégée par un carter qui fait également office de guide et de jauge de profondeur.

La lamelleuse est constituée :

  • D'un carter semblable à celui d'une meuleuse qui fait office de poignée et sur lequel est placée la gâchette de mise en marche du moteur.
  • D'un moteur électrique qui est abrité dans le carter et qui entraîne le dispositif de fraisage via un renvoi d'angle intégré.
  • D'une butée multifonction sous laquelle tourne la fraise à lameller. La butée multifonction d'une lamelleuse a pour rôles :
    • D'assurer le maintien sur le support à fraiser afin que la lamelleuse soit bien parallèle au plan du parement ou du chant à fraiser (plaque de base).
    • D'incliner précisément le réceptacle de la lamelle (de 0° à 90° ou 180°) par rapport au plan du parement ou du chant pour les assemblages à chant(s) biseauté(s).
    • D'ajuster la position de la lamelle par rapport au plan (réglage en hauteur).
    • De régler la profondeur de fraisage en fonction de la taille des lamelles utilisées.
  • Du disque (fraise) à lameller qui vient se placer sur le renvoi d'angle de l'axe moteur à l'image du disque d'une meuleuse et qui est maintenu par un écrou à serrer à l'aide d'une clé à ergots.

Fraiseuse à lamelles : critères de choix

Le choix d'une lamelleuse se fait en fonction des fraises à lameller que l'on devra utiliser selon la dureté du bois ou du matériau à fraiser ainsi que la taille des lamelles à poser.

Motorisation

En règle générale, le moteur électrique d'une lamelleuse ne tourne pas très vite (4 000 à 7 000 tr/min) et n'a besoin que d'une puissance moyenne (800 à 1 200 W), ce qui permet son alimentation en courant secteur (230 V) via un cordon à connecter dans une prise domestique standard, mais il existe également des lamelleuses sur batteries.

Pour une lamelleuse sans fil, la tension de la batterie conseillée est de 18 V au moins et il est conseillé d'avoir une batterie supplémentaire afin de ne pas avoir à interrompre un travail.

Diamètre de la lame

La plupart des lamelleuses utilisent une fraise standard d'un diamètre de 100 mm mais pour des travaux précis comme l'encadrement, il doit être possible d'adapter un disque d'un diamètre inférieur.

Profondeur de fraisage

La profondeur de fraisage classique pour insérer une lamelle de taille courant est de 20 mm maximum ; il vaut mieux multiplier le nombre de lamelles plutôt qu'essayer de fraiser plus profondément.

Sac à poussières et aspiration

Le lamellage produit beaucoup de copeaux et de poussières tout en réclamant un travail précis donc une surface propre. Si la plupart des lamelleuses sont équipées d'un manchon pour le sac à poussières quasiment indispensable, préférez pour des travaux répétitifs celles qui peuvent être raccordées à un aspirateur ou qui possèdent leur propre système d'aspiration.

Achat d'une lamelleuse

Une lamelleuse s'achète aussi bien dans une grande surface de bricolage que chez un détaillant d'outillage électroportatif ou sur Internet. C'est sur les sites de vente en ligne qu'on dispose du plus grand choix et du plus large éventail de prix.

L'achat d'une lamelleuse se fait en s'assurant que le modèle accepte les fraises de diamètre standard (intérieur et extérieur) et que la marque est suffisamment diffusée pour assurer la disponibilités des pièces détachées (charbons, écrou de blocage,…).

Une lamelleuse sur secteur aux performances moyennes (600 à 800  W) d'une marque générique se vend autour de 70 € et environ 120 € en marque reconnue et de puissance supérieure (800 à 1 200 W) alors qu'en version professionnelle son prix dépasse souvent les 200 €.

La lamelleuse sur batterie (sans fil) reste assez confidentielle ; en marque professionnelle son prix dépasse aisément les 400 €.

Location d'une lamelleuse

La location d'une lamelleuse est possible aussi bien chez les loueurs professionnels que sur les sites de location d'outillage entre particuliers. En règle générale, chez le professionnel, la lamelleuse est louée sans le disque-fraise qui doit être acheté à part, alors que le particulier la propose souvent équipée.

La location d'une lamelleuse se négocie à moins de 20 € la journée chez un particulier et autour de 25 € par jour (mais avec assurance incluse) chez un des rares professionnels à proposer de louer ce type d'outillage.

Quelques autres outils électroportatifs utilisés en menuiserie :

Ces pros peuvent vous aider