Sommaire

On a tous vu nos garagistes démonter des roues à l'aide d'une visseuse à choc pneumatique fonctionnant sur l'air comprimé d'un compresseur de garage. On a apprécié alors la facilité de mise en œuvre et d'emploi de ce type d'outillage mais on a trop vite conclu qu'il était réservé aux professionnels.

Pourtant, l'outillage pneumatique qui possède de nombreux avantages s'est largement démocratisé pour devenir accessible au particulier. Une seule source de courant pour tous les outils, un seul compresseur d'air pour tout faire à l'atelier : c'est la sécurité et la modularité accessibles à tous.

Quel outillage pneumatique indispensable acheter avec son compresseur ? Où l'acheter en neuf ou en occasion et à quel prix ? Voici nos réponses.

Avantages des outils à air comprimé

Pour le professionnel, l'outillage pneumatique s'impose souvent par rapport à l'outillage électroportatif, en raison de ses nombreux avantages grâce auxquels il est de plus en plus adopté par les particuliers.

Centralisation de l'alimentation

Une seule alimentation électrique est requise pour tous les travaux. Le compresseur est le seul appareil raccordé au courant secteur, ce qui limite les prises à disposer et les installations électriques à réaliser.

Sécurité

Aucun câble électrique ne traîne au sol dans la zone de travail, ce qui réduit au maximum les risques de chute et d'électrisation du personnel. Les tuyaux d'air remplaçant les fils électriques, il est possible de travailler en présence de liquides inflammables et même dans des lieux humides ou sous la pluie sans risque.

Disponibilité

Il suffit de brancher l'outil sur le tuyau d'air sans précautions particulières (graisse, humidité, etc.) pour pouvoir l'utiliser immédiatement. En ajoutant facilement et en toute sécurité des dérivations sur un tuyau d'air comprimé, on peut multiplier les postes de travail sans faire courir de risques à l'installation (surcharge électrique) ni au personnel (choc électrique).

Modularité

Quasiment tout l'outillage électroportatif dispose de sa version en pneumatique avec bien souvent des performances et une souplesse de fonctionnement plus importantes.

Économie

Même si individuellement à l'achat, l'outil pneumatique peut apparaître plus onéreux que son équivalent en électrique, sa durée de vie est souvent bien supérieure (pas de moteur) et son entretien réduit au minimum (graissage seul, pas de charbons, pas de condensateur, nettoyage facile, etc.).

Outillage pneumatique : fonctionnement

Quels que soient le nombre et la fonction des outils pneumatiques, le mode de fonctionnement et d'installation sont toujours identiques.

Compresseur

C'est le moteur du système : le compresseur est une simple pompe monocylindre ou bicylindre qui comprime l'air aspiré dans l'environnement pour le stocker dans sa cuve. La cuve du compresseur sert de réservoir afin de maintenir tout le réseau en pression pour que chaque outil démarre à la demande sans avoir à attendre que le compresseur démarre et comprime la quantité requise pour chaque type de travail.

Tuyaux d'air

En PVC caoutchouté ou non, renforcé ou non, les tuyaux d'air se trouvent en différentes longueurs (5 m à 50 m) et différents diamètres (6 mm à 16 mm) avec souvent des options d'ergonomie bien pratiques : tuyau spirale extensible, tuyau sur enrouleur manuel ou automatique.

Raccords

Ils se qualifient de "tuyaux gaz" (BSP) avec deux principaux standards (Din et Orion) en 1/4 de pouce et 3/4 de pouce.

Outillage pneumatique : utilisations

Les outils et accessoires sont disponibles pour tous les secteurs d'activité avec souvent une fréquence et une durée de travail en continu bien supérieures à celles des outils électriques.

Gonflage, soufflage, séchage, lavage

L'air comprimé qui sert à gonfler les pneus à l'aide d'un pistolet de gonflage est aussi très utile pour nettoyer et dépoussiérer sans eau et sans autre outil qu'une soufflette ou une lance comparable à celle d'un nettoyeur haute pression.

Aspiration

L'aspirateur à air comprimé utilise l'effet Venturi pour nettoyer aussi bien les espaces réduits que les grandes surfaces sans limitations dues à l'humidité ni au diamètre des déchets à aspirer.

Peinture

C'est peut-être la plus connue des utilisations de l'air comprimé. Les pistolets à peinture et aérographes se déclinent dans tous les diamètres de projection de peinture depuis le trait de crayon jusqu'à la voiture ou à la façade.

Sablage, décapage, projection

La sableuse qui sert à décaper aussi bien un revêtement en pierre ou maçonné (piscine, façade, etc.) que des pièces métalliques peut être ensuite complétée par des projecteurs de mortier et d'enduits qui fonctionnent comme un pistolet à peinture mais acceptent une granulométrie importante.

Graissage

L'utilisation de l'outillage pneumatique s'étend depuis le pistolet de graissage raccordé sur compresseur qui permet de faire pénétrer la graisse dans les graisseurs et les endroits exigus jusqu'à la station de graissage qui peut remplir un carter de moteur en quelques instants.

Extrusion

Pour appliquer des revêtements et produits spécifiques (insonorisant, anti-corrosion, étanchéité, etc.) les pistolets extrudeurs à air comprimé se déclinent en plusieurs versions selon qu'on utilise des produits en cartouche ou en bidon.

Serrage, boulonnage, vissage

Que l'on utilise une clé à chocs ou une clé à rochers (pour douilles standard), la visseuse-dévisseuse à choc à air comprimé se décline en des puissances classiques jusqu'à exceptionnelles (couple de serrage > 2 700 Nm).

Perçage, ponçage, meulage, découpage, burinage

Perceuses mais aussi découpeuses, pistolets dérouilleurs à aiguilles, meuleuses, scies pour tous les matériaux et burins pneumatiques ont des capacités très étendues jusqu'au marteau-piqueur à air comprimé qui est le type d'outil le plus puissant à raccorder sur compresseur.

Agrafage, clouage, rivetage

Tous les modes de fixation peuvent être actionnés par des outils divers avec la puissance et la facilité d'emploi de l'air comprimé.

Achat de l'outillage pneumatique

Critères de choix

Bien évidemment, le choix de l'outillage pneumatique dépend en premier de l'utilisation que l'on compte en faire. Bien que des kits de base d'outillage pneumatique existent sur le marché, il est parfois préférable de comparer les lots d'articles avec le réel besoin d'usage de tel ou tel outil.

Une fois le type d'outil pneumatique déterminé, il faut vérifier si ces besoins en air comprimé sont en accord avec les performances du compresseur :

  • Débit d'air ou volume d'air requis : à mettre en parallèle avec le volume ou le débit d'air restitué par le compresseur. Il est exprimé soit en m³/h, soit en litres par minute.
  • Capacité du réservoir : notamment pour les outils de peinture, le manque d'air ne doit pas interrompre un travail ou faire baisser la pression de pulvérisation. Pour cela, la capacité de la cuve doit permettre une utilisation en continu sans perte de puissance au pistolet. La capacité de la cuve s'exprime en litres.
  • Temps de montée en pression : à mettre en parallèle avec la capacité de la cuve. Plus la mise en pression est rapide, et la cuve d'un volume important, moins a on de risques de manquer d'air comprimé durant le travail. Le temps de montée en pression s'exprime en secondes pour atteindre une pression de 8 ou de 12 bars.

Points de vente

On trouve de plus en plus d'outillage pneumatique en grandes surfaces de bricolage mais souvent ce ne sont que de petits outils de base qui sont proposés. Un choix plus diversifié existe chez les distributeurs d'outillage pour professionnels, mais c'est sur Internet que l'on trouve la plus grande diversité ainsi que le maximum de tarifs à comparer.

Pour le compresseur, il est préférable de se tourner vers un distributeur local où il sera plus aisé de se faire livrer le matériel ou d'assurer l'emport d'un matériel lourd (à très lourd) et volumineux. Le poids de la machine peut être un frein à une vente à distance à laquelle il faut ajouter des frais de port à étudier.

Par contre, toute la panoplie d'outillage pneumatique se trouve plus facilement sur Internet que dans n'importe quel magasin.

Prix

Il faut prévoir un budget pour le compresseur et pour les outils :

  • Compresseur : à partir de 100 € en neuf, on trouve des compresseurs de 50 à 100 litres largement suffisants pour les utilisations d'un particulier. Il faut monter au-dessus de 300 € et jusqu'à 600 € pour acheter un compresseur professionnel capable d'alimenter tout l'outillage pneumatique d'un atelier.
  • Outils pneumatiques : à moins de 10 € pour une soufflette ou un embout de gonflage, moins de 50 € pour une machine à crépir et environ 80 € à 180 € pour chacun des principaux outils. Il existe des coffrets avec clés à chocs, burineur, clé à cliquets, douilles et raccords pour moins de 200 €.

Achat d'occasion

Là se trouvent les bonnes affaires notamment au niveau des outils pneumatiques qui peuvent être bradés suite à cessation d'activité d'entreprises ou ventes aux enchères.

À part pour le compresseur qui peut être à bout de souffle, acheter des lots d'outillage pneumatique en salle des ventes ou en annonce d'occasion peut permette d'acquérir à moins de 20 € des outils professionnels qui valent dix fois plus cher en neuf.

Pour aller plus loin  :

Ces pros peuvent vous aider