Sommaire

La perceuse d'atelier est une perceuse fixe qui, au lieu de reposer sur le sol comme une perceuse à colonne, se fixe sur un établi. Compacte et peu onéreuse, c'est la perceuse professionnelle de base pour les perçages de précision et les perçages répétitifs en atelier ou chez le bricoleur.

Voyons ensemble les caractéristiques et les critères de choix d'une perceuse d'établi.

Caractéristiques de la perceuse d'établi

Dans les perceuses d'atelier, on distingue plusieurs machines dont le point commun est d'être à poste fixe par opposition à la perceuse portative.

Les caractéristiques principales qui définissent la perceuse d'établi sont :

  • La fixation : au lieu de disposer d'une colonne haute qui se fixe au sol, elle permet de travailler à hauteur d'homme, la perceuse d'établi se fixe sur un support (établi, meuble spécifique) qui est déjà à hauteur de travail convenable.
  • La colonne : alors que les perceuses à colonne (y compris sensitives) disposent d'une grande hauteur de colonne qui permet de travailler avec des pièces encombrantes, la perceuse d'établi est équipée d'une colonne basse. Celle-ci ne permet le travail que sur des pièces de taille modeste.
  • Tête de perçage : alors que sur la perceuse sensitive et sur certaines perceuses radiales, la tête-moteur peut être réglée en hauteur avant d'actionner la descente du mandrin, sur la perceuse d'établi, la tête-moteur est fixe (comme sur la perceuse à colonne) et seul le mandrin descend sur la pièce à percer.

Choix de sa perceuse d'établi

Le choix d'une perceuse d'établi se fait en fonction des performances, des capacités d'accueil des pièces à percer, puis de la précision du perçage.

Les performances : elles dépendent de la puissance du moteur et des vitesses de rotation possibles du mandrin :

  • Moteur : toujours électrique, le moteur est généralement monophasé (220 V / 240 V domestique) par opposition au triphasé (380 V industriel). Sa puissance est exprimée en Watts (W) depuis 300 W jusqu'à 1,5 kW.
  • Vitesses : par opposition aux perceuses portatives dont on fait varier le régime de rotation du moteur, les perceuses d'atelier sont équipées d'un variateur à courroie, qui permet de conserver le moteur en permanence à sa vitesse optimale et de faire varier uniquement la vitesse du mandrin en réglant le rapport des poulies. Les perceuses d'établi les plus basiques ont une gamme de vitesse plus réduite (500 tr/mn à 3 000 tr/mn environ) que les perceuses plus professionnelles, qui ont une large plage de vitesse de rotation du mandrin (moins de 100 tr/mn jusqu'à 8 000 tr/mn).
  • Capacité de perçage : elle dépend du couple maximal dispensé par le moteur et de la vitesse de rotation du mandrin. La capacité de perçage s'exprime par le diamètre maximal du foret (en mm) capable de traverser un matériau. En règle générale, la capacité est exprimée dans l'acier depuis 13 mm pour les petites perceuses d'établi jusqu'à 26 mm environ pour les machines les plus puissantes.

Capacité d'accueil des pièces : elle dépend des caractéristiques techniques du mandrin et des dimensions de la perceuse d'établi :

  • La course du mandrin : la tête restant fixe sur la perceuse d'établi, seul le mandrin descend effectuer le perçage. La course du mandrin (différence entre son point haut et son point bas) définit la profondeur maximale du perçage unique. La course du mandrin est exprimée en millimètres, depuis 50 mm jusqu'à plus de 80 mm.
  • Le col de cygne : c'est la distance entre l'axe vertical de la broche (support du mandrin) et la colonne qui supporte la tête moteur. Le col de cygne limite la capacité des pièces pouvant être insérées dans la machine de par la distance minimale entre le point d'alésage et son bord le plus proche.
  • La hauteur de la broche : c'est la hauteur maximale possible entre le plateau (fixe ou réglable) sur lequel repose la pièce à percer et la broche qui supporte le mandrin. Cette hauteur, exprimée en mm, définit la hauteur maximale de la pièce pouvant être insérée dans la perceuse.
  • Le socle ou le plateau, sur lequel repose la pièce à percer est plus ou moins dimensionné en fonction des perceuses d'établi. De même, il dispose éventuellement de rainures sur lesquelles on peut fixer ou non un étau pour perceuse, afin de maintenir fermement les petites pièces à percer. Si certains plateaux (ou tables) peuvent pivoter sur 360°, d'autres sont inclinables afin d'effectuer des perçages en biais.
  • La précision : elle se définit en centièmes de millimètres pour les perceuses d'établi courantes voire en millièmes de mm pour les machines les plus précises.

Achat d'une perceuse d'établi

Perceuse d'établi : neuve ou d'occasion ?

L'achat d'une perceuse d'établi se conçoit plutôt en neuf qu'en occasion à moins de bien connaître le vendeur et sa machine.

L'achat en neuf est possible aussi bien en magasin d'outillage ou en grandes surfaces de bricolage que sur les sites de vente en ligne, à condition de vérifier que les performances, les capacités et la précision de la perceuse d'établi conviennent au travaux à réaliser sur les matériaux choisis.

En occasion, il est important de voir et d'essayer la machine avant tout achat à moins de se tourner vers un vendeur de machines-outils neuves qui sera intéressé de vendre une perceuse plus imposante et d'offrir ainsi une reprise de sa perceuse d'établi à l'un de ses clients.

Sauf pour une utilisation très ponctuelle, on choisit de préférence une machine d'un fabricant reconnu plutôt qu'une machine générique. L'usure prématurée de pièces mal usinées peut faire varier la précision et les performances d'une machine bas de gamme.

Prix des perceuses d'établi

Dans les marques reconnues, on trouve une perceuse d'établi neuve de 300 W capable de percer de l'acier avec un foret de 13 mm et une précision de 0,03 mm pour moins de 200 € (HT) et une perceuse d'établi de 1,5 kW (24 mm dans l'acier, précision <0,01 mm) pour un peu plus de 2 500 € (HT).

Ces pros peuvent vous aider