Sommaire

Le minimum de l'outillage électroportatif à posséder chez soi commence par la perceuse portative. Percer du bois du béton ou du métal, mais aussi utiliser des accessoires pour de nombreux travaux de bricolage et de construction à la maison et au jardin, c'est l'apanage de la perceuse portative.

Quelles sont les caractéristiques d'une perceuse portative ? Quelles performances attendre d'elle ? Tous nos conseils pour vous aider à faire votre choix.

Critères et performances des perceuses portatives

Pour être qualifiée de portative, la perceuse doit être indépendante de tout support d'atelier. Même s'il existe des accessoires comme des supports colonnes pour transformer une perceuse portative en perceuse d'atelier, on demande à la perceuse portative d'être assez légère pour être maniée sans (trop) de fatigue et d'être suffisamment puissante.

Le poids d'une perceuse portative s'exprime en kg et doit être pris en compte avant d'entamer un travail. La prévention des TMS (troubles musculo-squelettiques) préconise qu'au-dessus d'une masse de 2,5 kg, la perceuse doit être suspendue ou maintenue par des contrepoids, ce qui l'exclut donc de la notion de portabilité.

Les performances d'une perceuse portative s'expriment selon plusieurs critères.

Puissance du moteur

C'est :

  • soit la puissance brute en Watts (W) du moteur électrique de la perceuse filaire ;
  • soit le couple tension en Volts (V) – capacité en Ampères/heure (Ah) de sa batterie pour les perceuses sans fil.

Capacité de perçage

En fonction de la puissance développée par son moteur, la perceuse est capable d'entraîner des forets et des mèches avec suffisamment de force pour que celles-ci transpercent un matériau.

La capacité de perçage est exprimée en diamètre maximal des forets et mèches (en mm) selon le matériau.

Vitesse de rotation

Selon le type de matériau à percer, le diamètre du foret ou de la mèche à utiliser, ou l'accessoire à employer, la perceuse doit posséder une vitesse de rotation suffisante et au mieux un réglage de la vitesse de rotation du mandrin exprimée en tours par minute (tr/mn) :

  • La réversibilité de la rotation est très utile pour dégager un foret bloqué dans le matériau. Plus le matériau est dur et plus le diamètre du foret ou de la mèche est important, et plus la vitesse de rotation doit être réduite.
  • Exemple : 3 000 tr/mn pour une mèche de 6 mm dans du bois tendre, 1 500 tr/mn pour une mèche de 12 mm ans du bois dur et moins de 1 000 tr/mn pour un matériau dur comme le béton ou l'acier.

Type de mandrin

Le mandrin qui sert à fixer les mèches, les forets et les accessoires doit les maintenir fermement tout en permettant leur montage et leur démontage facile.

S'il existe des petites perceuses avec un mandrin de 10 mm d'ouverture maximale, on privilégie un mandrin de 13 mm au moins afin de pouvoir adapter le maximum d'accessoires. Outre leur diamètre 10, 13 ou 20 mm, on distingue plusieurs types de mandrin :

  • Le mandrin classique à clef : c'est le mandrin le plus ancien où le resserrement des mors (mâchoires) de maintien se fait à l'aide d'une clé à mandrin. La clé à mandrin est pourvue d'un téton qui pénètre latéralement le mandrin et d'une roue dentée qui actionne le mécanisme de serrage.
  • Le mandrin auto-serrant : le resserrement des mors sur la queue du foret et de la mèche se fait à la main sans utiliser de clé de serrage. Il suffit de tourner la couronne du mandrin pour que les mâchoires (mors) s'écartent ou se rapprochent.
  • Les mandrins automatiques : ce sont des mandrins sur lesquels le foret ou la mèche se clique sans requérir de serrage. Ce type de mandrin se trouve selon différents standards : SDS, SDS plus, SDS max et requiert des forêts et mèches compatibles.

Percussion

Lorsqu'elle en est équipée, la perceuse portative à percussion est encore plus polyvalente.

  • La percussion consiste à donner au foret un mouvement d'avant en arrière comparable à un martèlement en plus de la rotation.
  • Elle est indispensable pour percer proprement des matériaux minéraux : briques, carrelages, parpaings et bétons notamment vibrés.
  • Sa performance se mesure en fréquence de coups par minute (cp/mn).

Vissage-dévissage

De plus en plus courant sur les perceuses portatives, la fonction vissage/dévissage doit obligatoirement s'accompagner d'un réglage progressif de la vitesse afin de démarrer lentement la rotation pour accrocher la tête de vis, et d'un limiteur de couple afin de débrayer le vissage à partir d'un certain couple.

Le couple de vissage s'exprime en Newton par mètre (N/m).

Sécurité de blocage

C'est un dispositif qui coupe l'alimentation électrique du moteur en cas de blocage de la mèche ou du foret dans le matériau. Loin d'être anecdotique, ce dispositif évite le grillage d'un moteur électrique en cas d'alimentation sans rotation.

Accessoires de la perceuse portative

Une perceuse portative est d'autant plus polyvalente que bon nombre d'accessoires peuvent y être adaptés en plus des fraises, forets, mèches et scies cloche.

Lors de l'achat, la compatibilité des accessoires les plus courants est à vérifier, parmi ceux-ci :

  • Les guides de perçage et le support colonne permettent d'effectuer des perçages de précision dans toutes les positions et selon tous les angles possibles.
  • L'adaptateur de vissage transforme toute perceuse portative en visseuse et dévisseuse dès lors que la perceuse dispose d'une inversion de sens de rotation.
  • Le flexible pour perceuse permet de travailler dans des endroits exigus où le corps de la perceuse ne peut évoluer.
  • La pompe pour perceuse est une pompe à liquides dont la motorisation est assurée par la perceuse. La pompe pour perceuse est d'une grande utilité pour un coût réduit.
  • Le malaxeur à peinture permet de mélanger rapidement et avec une grande homogénéité les peintures, pâtes, colles et enduits.

Perceuse portative : où l'acheter et à quel prix ?

Une fois les caractéristiques et performances de la machine arrêtées, l'achat d'une perceuse portative peut se faire aussi bien en grande surface qu'en magasin de bricolage ou sur Internet.

Plus que le service après-vente, c'est la notoriété de la marque qui doit être recherchée afin de garantir la comptabilité avec des accessoires et la disponibilité des pièces détachées. Parmi celles-ci, ce sont les charbons qui sont les principales pièces d'usure à remplacer périodiquement.

Pour une polyvalence certaine et afin de pouvoir utiliser la perceuse portative dans de nombreuses tâches et avec des accessoires multiples, il est conseillé de choisir une perceuse :

  • D'au moins 600 W pour une perceuse filaire ou avec des batteries au lithium (Li-Ion) de plus de 14 V avec une capacité supérieure à 2 Ah pour les perceuses sans fil (dans ce cas la présence d'une seconde batterie est à privilégier).
  • À variateur de vitesse ou avec au moins deux vitesses, l'une > 2 000 tr/mn, la seconde < 1 000 tr/mn.
  • La plus légère possible (< 2 kg) et avec une poignée ergonomique anti-vibration pour plus de confort.
  • Avec percussion et système anti-blocage de sécurité pour travailler dans des matériaux durs.
  • Avec mandrin auto-serrant d'au moins 13 mm et, si possible, avec mandrin interchangeable.

Les autres caractéristiques (vissage/dévissage, prise pour aspiration, éclairage à led, poignée supplémentaire…) sont des avantages qui ne sont pas négligeables mais ne doivent pas prendre le pas sur les performances de la machine.

À partir de 50 € on trouve notamment sur Internet des perceuses à percussion de plus de 700 W (filaire) de marques reconnues. Si la même perceuse portative filaire fait en plus visseuse/dévisseuse, son prix reste contenu à moins de 100 €. Pour une perceuse visseuse sans fil possédant la percussion, le prix d'une machine de marque débute à 100 €.

Pour en savoir plus :